Le choix du vin avec la nourriture semble être un art difficile. Il est courant de servir du vin rouge avec la viande rouge et du vin blanc avec la volaille et le poisson. Cependant, les goûts et les tendances évoluent et nous pouvons aujourd’hui aborder le sujet avec plus de créativité. Y a-t-il des règles ? Les avis sont partagés, et nous vous donnerons aujourd’hui quelques conseils pour mieux explorer ce sujet intéressant.

Cuisine locale, vin local

C’est une règle qui fonctionne bien et qui mérite d’être rappelée. Surtout maintenant que l’œnotourisme est en plein essor et que nous avons retrouvé un grand appétit de voyage après la pandémie. Et la nourriture, car l’une est toujours étroitement liée à l’autre. Et partout où nous regardons, nous suivons le principe d’essayer les boissons locales. Même s’il ne s’agit pas de choix évidents, il vaut mieux faire confiance aux locaux sur https://www.premiersgrandscrus.com/fr/.

Comment associez-vous le vin à la nourriture ?

Mais passons aux détails, car même si vous voulez enfreindre les règles, vous devez d’abord les connaître.

Vins secs à forte acidité, les vins blancs conviennent bien à l’apéritif. Les rouges feront également l’affaire ici, à condition qu’ils soient légers, avec une note fruitée. Ils ouvriront l’appétit et constitueront une bonne introduction. Les blancs et les rosés, quant à eux, accompagneront parfaitement les poissons, les viandes blanches, les fromages et les charcuteries. La règle la plus importante est la manière de servir le vin : il doit être refroidi de manière à ce qu’il soit à 8-12 °C. Pour les vins rouges, la température doit être légèrement plus élevée, c’est-à-dire 14-18 °C.

Les vins rouges légers se marient bien avec le poisson, la volaille, les pâtes, le veau et le pâté. Les vins rouges matures conviendront aux viandes rouges, au gibier et aux plats gras. Ils constituent également un bon choix pour les fromages affinés et pointus.

Et les vins doux ? Ils se marient bien avec les desserts, et les vins rouges doux se marient bien avec les fromages.

Quelques règles générales

N’oubliez pas de ne pas laisser le vin dominer la saveur du plat. Si un plat est spécial, il est préférable de le partager avec des amis et de le boire simplement, à l’occasion d’une réunion spéciale.

D’autre part, parmi les plats, il y a des saveurs qui sont difficiles à combiner avec le vin. Il s’agira notamment de plats amers, sucrés et épicés comme le hareng, les fruits acides, les plats à la bière ou la cuisine indienne comme le curry.

Plats de Noël – comment les associer au vin ?

Le vin blanc doit être servi avec du poisson (carpe, saumon, cabillaud et autres). Le menu de Noël comporte souvent des viandes particulières, comme le canard ou l’oie rôtis. Les vins rouges légers seront un bon compagnon pour ces derniers. Et pour le jambon ou le rôti de Noël, n’hésitez pas à opter pour un vin rouge mature.

Le gâteau au pavot, les gâteaux au fromage de Noël et les crumpets se marient à coup sûr avec un vin doux. Si vous voulez faire la fête, faites-le en grand !