Château Talbot

Présentation du Château Talbot

Le Château Talbot est situé au sein de la commune de Saint-Julien dont il bénéficie de l’AOC. Lors du classement impérial de 1855, il est classé quatrième grand cru.

Les vins du Château Talbot sont reconnus pour leur parfait équilibre entre la finesse des Margaux et la puissance des Pauillac. Ils sont réputés pour leur régularité. Opulents et élégants, les tannins sont soyeux. Ils sont appréciés dés leur jeunesse tout comme après un long séjour en cave qui dévoilera leur délicate complexité aromatique aux notes de cèdre et de havane. « Talbot incarne pour beaucoup l’idéal de Saint Julien, généreusement bouqueté, très stable et sûr au vieillissement » Bettane et Desseauve, le Grand Guide des Vins de France.

Le vignoble s’étend sur 107 Hectares plantés sur des fines graves günziennes pausées sur un socle de calcaire aux croupes parfaitement drainées. Les 102 Hectares de vignes rouges sont plantées à 66% de cabernet sauvignon, 26% de merlot et 5% de petit verdot, et 3% de cabernet franc. Les 5 hectares de vignes blanches sont composées de 86% en sauvignon et 14% en sémillon.

Le travail de la vigne est affaire de passion et de savoir-faire hérité de la dynastie familiale. Les vendanges sont traditionnellement manuelles et connaissent un tri sévère. La récolte est ensuite acheminée vers des cuviers en bois d’autrefois et inox. La vinification et l’élevage sont parfaitement adaptés aux récoltes annuelles. Les chais élèvent les vins pendant 14 mois dans des barriques à 50-60% neuves. Les dégustations régulières permettent d’ajuster les directives jusqu’à l’assemblage.

Le Grand Vin représente 50 à 60% de la production du domaine. La sélection rigoureuse permet au château Talbot de produit un second vin appelé Connetable de Talbot, à un excellent rapport qualité prix. Un vin classique et élégant, à la finale longue et fraîche. Le vin blanc est appelé Caillou Blanc. Elevé à la bourguignonne, il est très aromatique, vif et nerveux.

Historique du Château Talbot

A l’origine, le Château Talbot doit son nom au connétable Sir John Talbot, homme de guerre anglais et gouverneur de Guyenne, vaincu à la bataille de Castillon, en 1453.

Durant plusieurs siècles, la Château appartient à la famille du Marquis d’Aux de Lescout, et lors du classement Napoléonien de 1855, le Château est promu quatrième cru classé.

En 1917, Désiré Cordier, producteur et négociant en vins, homme renommé de la place de Bordeaux, devient propriétaire du domaine. Pendant prés de 80 ans, il donna l’ampleur nécessaire aux vins du Château Talbot pour assurer leur notoriété. Son fils, Georges, puis son petit-fils, Jean, succèdent à la direction du Château, et imposent les crus comme ceux des plus célèbres de la région Bordelaise.

Aujourd’hui, les descendantes directes, Nancy Bignon-Cordier et sa sœur Lorraine Rutmann, sont à la tête du Château, épaulées par J.-P.Marly, directeur général, C. Hostein, directeur technique, et J.-M. Drouilhet, maître de chais. Au savoir-faire hérité de la destinée familiale, s’ajoute la modernité de la nouvelle génération pour hisser le Château parmi les plus grands.

Informations techniques du Château Talbot

Taille vignoble : 107 Ha
Encépagement : 66% de cabernet sauvignon, 26% de merlot, 5% de petit verdot, et 3% de cabernet franc
Production : 550 000 bouteilles/an
Sol et sous-sol : croupes de graves alluvionnaires
Élevage : 18 à 24 mois, en barriques à 50-60% de bois neuf