Château Saint-Pierre

Présentation du Château Saint-Pierre

Le Château Saint-Pierre est situé à Saint-Julien-Beychevelle. En AOC Saint-Julien, le domaine est l’un des plus anciens du Médoc et lors du classement 1855, classé quatrième grand cru.

Les crus du Château Saint-Pierre sont d’une belle couleur très sombre, au nez intense de fruits, tout en élégance. Riches et racés, ce sont des vins de longue garde.

La bâtisse est élégante, de pure tradition médocaine, et trône au milieu de ses vignes. Ancienne ferme du XVème siècle, elle s’est enrichie d’une partie mansardée, puis d’une tour, et s’est agrandie fin XIXème.

Sous l’Empire, le domaine était l’un des plus conséquents de sa commune. Aujourd’hui, il ne s’étend plus que sur 17 Ha. Bénéficiant d’un terroir constitué de graves garonnaises günziennes sur sous-sol de graves argilo-sablonneuses, le vignoble est taillé en guyot et affiche un rendement moyen de 45Hl/Ha. La volonté de J.-L. Triaud est de « faire de l’exceptionnel, un vin digne des meilleurs crus classés. »

Historique du Château Saint-Pierre

L’histoire viticole du domaine est l’une des plus ancienness du Médoc, remontant au XVIème siècle.

En 1693, la propriété appelée « Serançan » appartient au Marquis de Cheverry.

En 1797, la Baron de Saint-Pierre acquiert la propriété et donne son nom au Château. Le Baron participe à l’élaboration d’un vin excellent, jouissant d’une belle réputation.

En 1832, ses filles se partage l’héritage : l’épouse du Colonel Bontemps-Dubarry reçoit la moitié des vignobles, et l’autre mariée à de Luetkens reçoit les vignes. En 1855, sous Napoléon, le vin est classé parmi les plus grands, élevé au rang de quatrième grand cru.

Progressivement, Henri Martin, nouveau propriétaire, redonne vie et intégrité au Château Saint-Pierre, en rassemblant le chai, la demeure et les vignes d’origines. En février 1991, suite à son décès, c’est J.-L. Triaud, son gendre à ses côtés depuis 1974, qui reprend la suite du château avec passion.

Informations techniques du Château Saint-Pierre

Taille vignoble : 17 Ha
Encépagement : 75% cabernet sauvignon, 15% merlot, 10% cabernet franc
Densité : 10 000 pieds/Ha
Production : 50 000 hl
Sol et sous-sol : caillouteux et graveleux de graves garonnaises günziennes, sur sous-sol de graves argilo-sablonneuses
Age moyen des vignes : 50 ans
Taille vignoble : 17 Ha

Crédit photo Wikipédia – CGC1855