Château Phélan Ségur

Présentation du Château Phélan Ségur

Classé Cru Bourgeois Exceptionnel, le Château Phélan Ségur est considéré comme l’un des meilleurs de son appellation Saint-Estèphe. Intense et élégant, sa couleur est d’un rouge sublime, confirmé par ses arômes complexes de fruits rouges relevés d’épices et de réglisse. Rond en bouche avec des tanins riches, épanouis et souples, ce cru assure une bonne garde.

Le Château Phélan Ségur se situe à l’Est de la commune de Saint–Estèphe dont il hérite de l’appellation. Le terroir est occupé par des alluvions graveleuses composées de galets et de graviers enrobés de sables argileux sur sous-sol calcaire. Le vignoble s’étend sur 90 Hectares, et son encépagement est composé à 51% de merlot, 47% de cabernet sauvignon, 4% de cabernet franc, et 2% de petit verdot.

Quatre vins sont issus du domaine de Phélan Ségur : Le Grand Vin Château Phélan Ségur, les deux Seconds, et un Rosé. Le premier Second, Frank Phélan fut crée en 1986 et bénéficie des mêmes soins que son ainé. Il est composé de parcelles des vieilles vignes ainsi que des parcelles de jeunes vignes. Il est élevé pendant 12 mois. L’autre Second est La Croix Bonis, issu de parcelles en cabernet sauvignon, bénéficiant des mêmes soins, cuvé sur 3 semaines et élevé pendant 12 mois. Enfin, le petit dernier est le Rosé De Phélan Ségur, à 50% de cabernet franc et le solde partagé équitablement en cabernet sauvignon et merlot.

Le cycle végétatif fait l’objet d’une attention et d’un travail rigoureux pour mener les raisins en parfait état phytosanitaire et pleine maturité. La culture est raisonnée. Les vendanges manuelles sont parcellaires, respectant les vins du domaine et triées scrupuleusement. Les grains de raisins sont acheminés vers les cuves en innox thermorégulées, pour une fermentation de 8 à 10 jours avec remontages et extraction, puis pour une macération de 10 à 20 jours, quotidiennement dégustée. L’écoulage et la récupération du vin de presse précèdent la fermentation malolactique qui dure entre 2 à 4 semaines. Suite à cela, les jus sont assemblés pour élaborer le Grand Vin et ses seconds.

L’élevage se poursuit en barriques de chêne français toutes d’origines différentes et respectant un cahier des charges très stricte. Gustations régulières et assemblage final avant le collage. Suite à l’élevage, les vins sont mis en bouteilles au Château avec une rigueur stricte pour s’assurer de la qualité du bouchage et optimiser le vieillissement.

Historique du Château Phélan Ségur

A la fin du XVIIIème siècle, Bernard Phélan, jeune irlandais courtier en vin, s’installe à Bordeaux et épouse la fille de Daniel Guestier. Soutenu par son beau-père, négociant reconnu de la Place de Bordeaux, Bernard Phélan décide de produire ses propres vins et devient alors propriétaire du Clos de Garamey en 1805 et du domaine Ségur de Cabanac en 1810.

A la mort de Bernard Phélan, en 1841, le désormais Château Ségur de Garamey, est légué à son fils, Frank qui devient maire de Saint-Estèphe et développe la qualité et la notoriété des crus familiaux. Frank Phélan prend également la décision de créer deux bâtiments d’exploitation à l’arrière, en prolongement des deux ailes de la demeure d’habitation au style néo-classique.

En 1985, succédant à la famille Delon, Xavier Gardinier devient propriétaire du domaine Phélan Ségur. Il décide de retirer les millésimes 1983, 1984, et 1985, non conformes à la qualité de ce qui fit la réputation du Château. Xavier Gardinier entreprit alors courageusement et en compagnie de ses trois fils, Thierry, Stéphane et Laurent, le renouveau du Château aujourd’hui félicité par ses admirateurs. Pour hisser le Château parmi les plus grands, la culture de la vigne est menée traditionnellement et la vinification soumise aux contrôle rigoureux. De gros efforts de reconstructions ont été également apportés : les bâtiments ont été entièrement rénovés, toujours dans l’esprit des créateurs, et les bâtiments techniques ont été modernisés. La culture est traditionnelle et menée.

Informations techniques du Château Phélan Ségur

Taille vignoble : 90 Ha
Encépagement : 51% merlot, 47% cabernet sauvignon, 4% cabernet franc, 2% petit verdot
Sol et sous-sol : graves argileuses sur sous-sol calcaire
Elevage : 14 à 18 mois en barriques de divers chênes français à 50/60% neuves
Age moyen des vignes : environ 30 ans