Château Montrose

Présentation du Château Montrose

A l’image des plus grands Saint-Estèphe, le Grand Vin du Château Montrose est très coloré, puissant et dense. Caractérisé par sa profondeur et son intensité, il est massif, et complexe, marqué par une concentration de fruits mûrs, relevée d’épices et de tabac. Sa finesse assure une belle structure tannique. Un vin de bonne garde. Le Second Vin, La Dame de Montrose, bénéficie des mêmes soins que son ainé et des vignes les plus jeunes du domaine. Un vin à déguster plus jeune que son ainé.

Le château Montrose, est situé au cœur de la commune de Saint-Estèphe. En AOC du Médoc le Château est classé Deuxième Grand Cru en 1855.

Le vignoble s’étend sur 68 hectares d’un seul tenant, avec vue sur la rivière, et bénéficie du plus beau vignoble de son appellation. Bordé par le fleuve qui lui apporte un équilibre climatique idéal, le vignoble repose sur un terroir constitué de croupes de graves profondes, et de pentes douces. Planté à 65% en cabernet-sauvignon, 25% en merlot, 10% en cabernet-franc, les vins du Château Montrose ont défié le temps très régulièrement et qualitativement, tout en étant souvent comparé à son voisin, le Château Latour.

Au centre du domaine, se dressent, le château, les chais, et le cuvier de chêne très modernes lors de leur installation, admirablement bien conservés et toujours utilisés grâce aux techniques modernes qui leurs ont été apportées.

Les vendanges sont traditionnellement manuelles et récoltées en cagettes. Lors du processus de vinification, une première cuvaison de 3 semaines thermorégulée avec des remontages fréquents, précède la fermentation malolactique. Le jus fermente alors longuement de 25 à 30 jours. S’ensuit l’élevage où, durant 19 à 22 mois, le vin mûrit dans des barriques en chêne, neuves à 50%.

Historique du Château Montrose

En 1778, Etienne Dumoulin est propriétaire de Calon, fameux domaine du Médoc. C’est son fils, Théodore, qui découvre un coin du fief encore vierge nommé la lande d’Escargeon. Il décide alors de défricher la lande de ses bruyères roses, d’y planter des vignes, et d’y construire un château qu’il baptisera Château Montrose.

Le classement de 1855 marque la consécration du domaine en élevant le Château Deuxième Cru Classé.
Malgré ce succès, les enfants adoptifs de Théodore Dumoulin se séparent du domaine.

Le nouvel acquéreur, Mathieu Dollfus, entreprend de nombreux travaux dans le but d’augmenter le potentiel technique du domaine et la qualité des vins : il rénove et modifie le château, construit des maisons pour les vignerons et des bâtiments d’exploitation, aménage les écuries…il décide également de prendre en charge la sécurité sociale de ses ouvriers et de partager les bénéfices avec eux !

En 1896, la Château Montrose devient propriété de Louis-Victor Charmolüe, né au Château Figeac. Trois générations se succèdent alors, restaurant le vignoble ravagé par la Seconde Guerre Mondiale.

Aujourd’hui, et depuis 2005, le Château est propriété des frères Martin et Olivier Bouygues. Le vignoble est mené par Jean-Bernard Delmas, ancien directeur de château Haut-Brion.

Informations techniques du Château Montrose

Taille vignoble : 68Ha
Encépagement : 65% en cabernet-sauvignon, 25% en merlot, 10% en cabernet-franc
Densité : 9000 pieds/ha
Sol et sous-sol : graves profondes avec vue sur la rivière
Élevage : 19 mois de barriques (neuves 50 %)
Age moyen des vignes : 40 ans