Château Pavie Macquin

Présentation du Château La Conseillante

Depuis 1871, La Conseillante possède 12 ha de vignoble en appellation Pomerol.

En 2008, La Conseillante a fourni un millésime plein d’équilibre et une puissance maîtrisée. Sa couleur profonde suggère une belle concentration dont le premier nez nous le prouve, très aromatique et complexe, allant de la fraise écrasée à la réglisse.

La bouche apporte aussi de la concentration sans pour autant dévoiler de la sécheresse, grâce aux tannins soyeux. Des notes légèrement confites sont dominantes, la fin de bouche est marquée par une élégante acidité. Le Cabernet Franc révèle alors sa présence par des notes mentholées tout en longueur.

Le raisin est au centre des préoccupations et c’est avec une densité de 6000 pieds par hectare que les parcelles permettent des soins optimaux ainsi qu’une préservation de la vigne irréprochable.

Dans un souci de rendement maitrisé, la fertilisation a pour but de réduire les carences plus qu’à enrichir le sol. Mais le vignoble est doté d’un atout majeur : l’âge moyen élevé du vignoble, qui confère une production limitée.

Les  » opérations en vert  » qui consistent au rognage, ébourgeonnage, éclaircissages et effeuillages, améliorent le contrôle de la vigne, et permettent d’optimiser la production aux rendements souhaités. Une « surface foliaire optimale », procure une excellente qualité organoleptique des baies.

Les vendanges sont manuelles et l’équipe technique concentre toute son attention sur les grappes. C’est le Merlot, souple et rond, qui entre en majorité dans l’assemblage avec 80 % de la propriété, et se montre plus précoce. Le Cabernet Franc, avec 20 % d’encépagement, « apporte structure et fraîcheur lors de l’assemblage ».

La Conseillante se veut autant traditionnel que moderne et s’est doté d’un quai de réception particulièrement performant. Avec 4 tables de tri et d’un égreneur, ce matériel permet de sélectionner rigoureusement les baies.

Le château pratique une gestion parcellaire pour l’étape de la vinification. « Les cuves de contenances variées permettent de vinifier séparément la récolte issue des diverses parcelles ».

Après l’encuvage, la macération pré fermentaire à froid vise en particulier à préserver au mieux la fraîcheur, les caractères aromatiques et la couleur du millésime. La modernité se met alors au service du terroir.

Pour préserver la fraîcheur et permettre aux arômes de garder leur caractère et la couleur du millésime, la macération pré fermentaire est effectuée à froid. Pendant une semaine la fermentation alcoolique se réalise, suivie de deux à trois semaines de macération.

« Au moment des écoulages, le  » vin de goutte  » est séparé des  » vins de presse « , élevés séparément. C’est alors que le maître de chai décide ou non de les assembler avec le grand vin, en fonction de leur qualité.

En attendant cette opération, vient le tour de la fermentation malolactique, avant que le vin ne soit mis en barriques pour que commence l’élevage. Celui-ci dure 18 mois. La part du bois neuf varie entre 80 et 100 %.

Les soutirages sont faits traditionnellement au soufflet, afin d’éliminer les particules solides qui se sont déposées. Cette opération se renouvelle tous les trois mois. Le collage en barrique, effectué en fin d’élevage, se fait au blanc d’œuf frais battu.

Pendant l’assemblage, les vins sont dégustés séparément puis assemblés dans des proportions bien définies, de manière à n’en retenir que l’essence pour atteindre l’équilibre optimal.

Historique du Château La Conseillante

C’est Catherine Conseillan qui donna, au milieu du 18ème siècle, son nom pour devenir La Conseillante.

En 1871, la famille Nicolas achète le domaine, dont l’étendue et le parcellaire sont inchangés depuis.

Ce sont les quatrième et cinquième générations de Nicolas qui gèrent le château, marquant ainsi la l’attachement d’un nom à un grand vin et perpétrant la passion familiale. Marie- France Nicolas d’Arfeuille et le Docteur Bertrand Nicolas sont co-gérants de La Conseillante. Jean-Michel Laporte en est le Directeur.

« Les Nicolas sont identifiés à l’étiquette à pans coupés et bordure argent, entourant le chiffre «N». La capsule violette rappelle quant à elle le parfum caractéristique du cru. Ces éléments choisis dès 1871 par les frères Nicolas restent d’une élégante modernité à l’aube du XXIème Siècle. »

Le Château La Conseillante est membre de l’Union des Grands Crus et de l’Académie des Vins de Bordeaux.

Fiche technique du Château La Conseillante

Appellation : Pomerol
Taille du vignoble : 12 ha
Encépagement : 80% merlot, 20% cabernet franc
Densité : 6000 pieds / ha
Production : 42 000 à 60 000 bouteilles
Sols/sous-sols : 60 % d’argile grise et 40 % de graves sableuses, reposant sur argile rouge (crasse de fer)
Elevage : 80 à 100 % en barriques neuves de chêne français, pendant 18 mois
Age moyen de la vigne : 40 ans