Château La Fleur Peyrabon

Présentation du Château La Fleur Peyrabon

Ce Cru Bourgeois de Pauillac, dispose d’un vignoble qui s’étend sur 7 hectares de graves sableuses sur sous-sol calcaire en AOC Pauillac. A l’automne 2005, 2 ha, idéalement situés entre Château Lafite-Rothschild, Château Mouton-Rothschild et Château Pontet-Canet, au lieu-dit La Lande de Berret, ont été rachetés. 1ha10 plantés il y a plus de 15 ans entre dans l’assemblage de la Fleur Peyrabon millésime 200.

Millésima a investi près de 2 000 000 € pour la modernisation de la propriété. De bons vins ne pouvant être fait sans de bons raisins, la majorité des fonds a été consacrée au vignoble. D’abord, le drainage de la quasi-totalité des parcelles, puis avec un renouvellement de 15ha de vignes en choisissant les porte-greffes les plus qualitatifs et la meilleure adéquation cépage/terroir/densité. De ce fait, 16% des vignes de La Fleur Peyrabon ont entre 3 et 10 ans. Une augmentation du parc matériel a permis une mise en «culture raisonnée» du vignoble: labour plutôt que désherbage chimique, travaux en vert systématique. Une politique de préservation du terroir et de l’environnement a été établie, par la gestion des déchets in situ (station d’épuration intégrée) et par une utilisation très parcimonieuse des produits de traitement de la vigne d’origine chimique.

Enfin les chais ont également fait l’objet de profondes rénovations : doublement du nombre de cuves et installation d’une thermorégulation : 53 cuves de 50 à 250 hl pour 42 parcelles. Création d’un chai à barriques à température contrôlée semi-enterré (capacité 1500 barriques).

Aux termes des travaux de replantation, l’encépagement dans cet AOC Pauillac est composé à 68% de Cabernet Sauvignon, à 25% de Merlot et à 7% de Petit Verdot. La densité de plantation est comprise entre 6500 et 8500 pieds à l’hectare.

Le tri des vendanges est manuelle avec tri systématique sur grappe entière à la benne suivit d’un éraflage sur table vibrante. La vinification, dite parcellaire, s’effectue en cuvier béton thermorégulé de 50 et 75hl, dont la fermentation est de 25-26°C.

L’extraction est ménagée par remontages/pigeages/délestages adaptés. Et la macération est déterminée par dégustations, variables selon le cépage et les parcelles : de 25 à 30 jours. Les pressoirs sont verticaux et pilotés pour obtenir une extraction très progressive permettant une séparation systématique des presses, puis une sélection selon dégustation.

Quant à l’élevage, il se fait en barrique de façon traditionnelle durant 14 mois (50% bois neuf).

Historique du Château La Fleur Peyrabon

Le Château La Fleur Peyrabon a la particularité de dépendre du château Peyrabon qui figurait déjà sur la carte de Belleyme, établie au XVIIIème siècle par l’ingénieur cartographe du roi, Pierre de Belleyme. C’est la plus ancienne trace écrite sur la propriété. Château Peyrabon y figurait à l’époque en tant qu’exploitation viticole sur la commune de Saint-Sauveur-Pauillac.

Le château fut racheté à plusieurs reprises au fil des siècles, dont l’un des principaux propriétaires fut M. Roux qui l’acquit en 1865. De là, le renommée du château s’accroît et M. Roux réservait la production à sa famille et ses amis. Il mentionnait judicieusement sur ses bouteilles «jamais vendu au commerce». Mais une des plus anciennes anecdotes du château remonte à la fin du XIXe siècle lorsque la reine Victoria, amie de M. Roux, assista à un concert donné au château en son honneur.

Parmi les autres propriétaires, les plus importants furent les comtes de Courcelles qui donnèrent à la réputation du cru une assise très solide et la famille Babeau qui, de 1958 à 1998, replanta la quasi intégralité de la propriété, le gel de 1956 ayant tué la majorité des pieds de vignes ce qui était le cas dans les autres châteaux bordelais. Ensuite, le domaine fut agrandit par l’achat du domaine au voisin, Château Liversan, 15ha d’argilo-calcaire (merveilleux pour le merlot) très complémentaires des croupes graveleuses historiques de Peyrabon (terroir de prédilection du cabernet-sauvignon).

C’est en 1998, que la société Millésima, leader européen de la vente par correspondance de grands vins, rachète la propriété.

Informations techniques du Château La Fleur Peyrabon

Taille du vignoble : 8ha (surface de production 5 ha)
Encépagement : 67% Cabernet Sauvignon, 26% Merlot, 7% Petit Verdot
Densité : 6500-8500 pieds / ha
Production : 29 000 bouteilles
Sols/sous-sols : Graves sableuses sur sous-sol argileux
Élevage : en barriques 50% de bois neuf pendant 14 mois
Age moyen : 20 ans