Pauillac Château La Tour

Au sens strict du terme, il n’existe pas de capitale viticole du Médoc, mais de nombreux connaisseurs vous diront que s’il devait y en avoir une, la petite ville de Pauillac mériterait amplement ce titre. Pauillac est la seule commune bordelaise à pouvoir se glorifier de posséder dix huit crus classés et trois des quatre premiers grands crus médocains classés. Pourtant, il faudra attendre le milieu du XVIIIéme siècle pour trouver les premiers vins produit par l’appellation. A partir de cette époque, sa situation géographique en bordure de l’estuaire favorisa son développement.

De nos jours, le petit port de plaisance est réputé pour ses aménagements. La maison du vin est installée à l’endroit où commence le quai. Au milieu du boulevard, en front de mer, se dresse le château Grand Puy Ducasse avec son chai et sa cuverie. La région viticole de Pauillac se divise en deux parties : la partie nord se caractérise par une altitude légèrement élevée et par des pentes assez marquées. Elle rassemble les châteaux Lafite-Rothschild, Mouton Rothschild et Pontet Canet. Au sud, en se dirigeant vers Saint Julien, on rencontre successivement les châteaux Latour, Lynch Bages et les deux Pichon (Comtesse et Baron). Aujourd’hui, la commune de Pauillac produit également des vins blancs. C’est notamment le cas, depuis 1991, du château Lynch Bages, avec le lynch blanc. En 1993, le château Mouton Rothschild élabora à son tour l’aile d’argent.

Crédit photo Wikipédia – Benjamin Zingg