Château La Lagune

Présentation du Château La Lagune

Depuis 2000, le vignoble est mené par une viticulture de pointe, respectueuse de l’environnement. Les raisins ont gagné en taux de sucre, en richesse aromatique, et les certifications Agriculture Raisonnée et Norme Environnementale sont les résultats de tan d’efforts.
Les crus La Lagune sont élégants et équilibré, frais et féminins, véritable expression de leur terroir, d’une viticulture raisonnée, d’une parfaite maturité, et d’une vinification douce.

Trois vins sont élaborés sur le domaine : le Château La Lagune, le Moulin La Lagune, et Mademoiselle L né en 2004.

Situé à Ludon-Médoc, entre la Gironde et l’Océan Atlantique, en AOC Haut- Médoc, le vignoble bénéficie d’un microclimat typique de la région et réputé pour la maturation des vignes.

Les 80 hectares du vignoble sont plantés sur une croupe graveleuse parfaitement drainante, orientés nord sud.

L’encépagement est traditionnellement planté en 60% de cabernets sauvignons, 30% de merlots, et 10% de petit verdot, mais ont cette particularité d’avoir un fort pourcentage de petit verdot, cépage historiques du Médoc, devenu presque rare aujourd’hui.

Depuis 2000, de nombreux travaux ont été apportés pour perfectionner la viticulture : surélévation des vignes pour favoriser le taux de sucre et la richesse des arômes, conduite parcellaire, contrôle et maîtrise des rendements,… et ce, toujours dans un souci d’amélioration permanente respectueuse de l’environnement.

Les vendanges sont 100% manuelles, déterminées par un calendrier soumis à la maturité parfaite des grappes, et aux conditions d’état sanitaire précis. Après le triple tri, les grappes sont acheminées dans les 72 cuves en inox de différentes tailles et thermorégulées, selon une vinification parcellaires. Après quelques jours de macération, les fermentations malolactiques se poursuivent sur deux semaines, avec extractions régulières.

L’assemblage concerne les meilleurs lots pour le Château La Lagune. Ainsi, les lots les plus jeunes sont assemblés pour le second vin : Le Moulin La Lagune.

Après une cuvaison de trois mois, les vins sont élevés en barriques de chêne français à 55% neuves chaque année, pour une durée de 18 mois. Les barriques sont entreposées dans le chai et sont régulées par un système électronique de climatisation et de régulation hydrométrique, favorisant le subtil mélange d’arômes entre le chêne et le vin.

Historique du château La Lagune

L’histoire de la lagune remonte au XVIème siècle, lorsque des Hollandais prennent l’initiative d’y cultiver les vignes.

En 1730, le Baron Louis, connu comme étant l’architecte du Grand Théâtre de Bordeaux, construit la chartreuse. Le domaine de la lagune, devient alors propriété viticole de la famille De Sèze et obtient le titre de Troisième Grand Cru Classé en 1855.

En 1958, le domaine, affaibli par la Guerre et les conditions climatologiques désastreuses de 1956, devient la propriété de Georges Brunet qui rénove ardemment le vignoble, menant La lagune sur un retour à l’excellence.

Aujourd’hui restaurée, La Lagune retrouve son authenticité et toute son élégance du XVIIIème siècle au style « Rothschild », et depuis 2000, le vignoble mène une viticulture de pointe, respectueuse de l’environnement certifié par Agriculture Raisonnée et Norme Environnementale.

En 2004, c’est Caroline Frey, jeune et talentueuse œnologue diplômée en 2003, qui reprend les rênes du Château La Lagune avec toute sa fraicheur et sa sensibilité féminine. Aidée de l’œnologue Bordelais, Denis Dubourdieu, elle propulse le château vers un renouveau brillantissime. C’est elle qui donna naissance la même année au vin Mademoiselle L, cultivé à partir du prolongement de la croupe de La Lagune. Depuis son arrivée, Le Château La Lagune a collecté une revue de presse incroyable, tant nationale qu’internationale. Les crus sont régulièrement félicités par Le Figaro, La RVF, Le Monde, Decanter, The Business Time…

Informations techniques du château La Lagune

Taille vignoble : 80 Ha
Encépagement : 60% de cabernets sauvignons, 30% de merlots, et 10% de petit verdot
Densité : 40/45 Hl/Ha
Sol et sous-sol : croupes de graves tertiaires et quaternaires sablonneuses
Élevage : 18 mois en barriques de chêne français à 55% neuves

Crédit photo Wikipédia – PA