Château Camensac

Présentation du Château Camensac

Situé à la limite de Saint-Julien, le Château Camensac est un AOC Haut-Médoc, Cinquième Cru Classé en 1855.

Suite aux honneurs du classement de 1855, le Château Camensac s’est éclipsé, loin des projecteurs médiatiques, pour connaître un renouveau de qualité, actuellement félicité par ses admirateurs. Le Château Camensac se révèle riche, concentré, et bien charpenté. Sa proportion de barrique de chêne neuves dévoile avec élégance un agréable boisé. Bon potentiel de garde.

La politique de gestion dite « artisanale », permet de produire des vins reflétant la complexité du terroir, ses nuances, la personnalité du millésime, en révélant une structure optimale, une certaine complexité, ainsi que la rondeur et la richesse des tanins.

Le vignoble reposant sur des sols pentus de graves profondes et bien drainés, bénéficie de la philosophie « artisanale » de Camensac, où chacune des étapes de la viticulture et de la vinification est observée et traitée de façon la plus adéquate et naturelle possible.
Deux vins y voient le jour : le Château Camensac et le second vin, la Closerie de Camensac.
Le vignoble, suivant le principe d’amendement minimum, d’origine purement organique, d’un état sanitaire strict et de l’optimisation de la date des vendanges manuelles, donne naissance à une récolte parfaitement mature et concentrée.

La vinification se poursuit sur la même méthode dite « artisanale », que les dispositifs technologiques ne contraignent pas. La cuvaison varie suivant le récolte et le but recherché. Sa durée peut variée jusqu’à 25 jours, toujours thermorégulée et avec une douce et lente extraction.

La sélection et les assemblages sont rigoureux. L’élevage, toujours dans un souci de tradition et de philosophie artisanale, dure de 17 à 20 mois, à 35 jusqu’à 70% en barriques de chênes neuves, provenant de plusieurs fournisseurs pour ajuster les valeurs boisées du vin.

« Le meilleurs des camensac » the Wine Spectator : 1995

Historique du Château Camensac

Quatre familles seulement ont été propriétaires du Château Camensac, une chartreuse datant du XVIIIème siècle et entourée d’une vigne apparue il y a plusieurs siècles.

Depuis 1964, la famille Forner, propriétaire du domaine, a entrepris de nombreux efforts de rénovation tan au niveau de la modernisation des moyens de production qu’au niveau de la restauration des bâtiments.

La demeure, ravissante chartreuse, a ainsi retrouvé son cachet, en toute simplicité. Et depuis les millésimes des années 1990, le potentiel et la valeur du cru ont retrouvé leur titre et renommée déjà établie lors du classement de 1855.

Cette année, le Château Camensac est nouvelle propriété de Jean Merlaut et sa nièce, Céline Villard-Foubet, déjà actionnaires avant l’acquisition. La famille Merlaut est également négociant et propriétaire, entre autres, des trois crus classés Gruaud-Larose, Ferrière, Haut-Bages Libéral, et des trois crus bourgeois Chasse Spleen, Citran, La Gurgue.

Informations techniques du Château Camensac

Taille vignoble : 65 Ha
Encépagement : 60% de cabernet sauvignon, 40% de merlot
Densité : 10.000 pieds par hectare
Production : 40 à 45 hl/ha
Sol et sous-sol : graves fines et profondes sur alios
Élevage : 17 à 20 mois en fûts de chêne neufs de 35 à 75% selon les millésimes