Château Margaux

Présentation du Château Margaux

Le château Margaux est réputé pour la finesse d’arômes et l’élégance de tannins et de texture de ses vins.

L’inimitable et l’admirable vin est favorisé par la qualité de son terroir, avec les graves günziennes parfois mêlées d’argiles, se révélant exceptionnelles pour le cabernet sauvignon et le merlot.

Margaux a reçu un don des Dieux : véritable fête des sens, avec son parfum unique aux arômes envoûtants et fugaces, floraux mais aussi épicés, il est reconnu comme le plus complet, le plus élégant, le plus complexe des premiers crus.

Monstre d’équilibre, il fascine par son toucher de bouche toujours pur et profond. Peut être tant de superlatifs feront douter de la l’authenticité de cette critique… Nul ne pourra cependant dire le contraire une fois goûté ce magnifique vin et visité le château (sur rendez-vous bien sûr et avec beaucoup de chance !).

Un célèbre auteur contemporain aurait dit en succombant sous son charme : « Goûter Margaux et l’éternité vous appartiendra… ».

Anecdote : Ernest Hemingway voulu rendre hommage au vin qu’il aimait tan en prénommant sa fille « Margaux » Hemingway (initialement orthographié : Margot).

Historique de Margaux

Classé monument historique en 1946 et emblème de la culture française, le château Margaux aussi appelé « le Versailles du Médoc », est un des châteaux les plus célèbre au monde, dominant le sud Médoc.

Le Château connu une succession de propriétaires depuis le XIV°, mais l’architecture actuelle, de style palladien, date du XIX° siècle. Conçu par Louis Combe, ce bâtiment magnifique est l’édifice néoclassique le plus important du bordelais : une allée bordée d’arbre menant à un escalier monumentale, une façade somptueuse constituée d’un péristyle de quatre colonnes ioniques surmontés d’un fronton triangulaire, des beaux chais dont la charpente de chêne est soutenue par des colonnes doriques.

Suite au classement de 1855, plaçant le château parmi l’élite des premiers grands crus classés, le domaine connu une succession de millésimes peu dignes de sa réputation.

C’est grâce à l’investissement d’André Mentzelopoulos, à partir de 1977, que le Château Margaux rayonne à nouveau, sans rival. C’est aujourd’hui sa fille, Corinne Mentzelopoulos, qui le dirige, avec l’aide de l’œnologue Paul Pontallier.

Informations techniques Margaux

Taille du vignoble : 87 ha
Encépagement : Cabernet-Sauvignon (85%), Merlot Noir (10%), (5%) Cabernet Franc et Petit Verdot
Densité : 10.000 pieds/ha
Production : De 35 à 40 Hl/Ha. près de 150 000 bouteilles de Château Margaux qui sont produites chaque année. (Ainsi que 200 000 bouteilles de Pavillon Rouge du Château Margaux et 30 000 bouteilles de Pavillon Blanc du Château Margaux.)
Sol et sous sol : très épaisse couche de graves siliceuses sur sous-sol argilo-calcaire appelé calcaire de Plassac
Elevage : En barriques neuves de chêne français de 18 mois à 24 mois
Age moyen des vignes : Environ 40 ans
Les millésimes de légende : 1900, 1928, 1937, 1945, 1961
Les meilleurs millésimes, plus récents : 1982, 1983, 1985, 1989, 1990, 1996, 2000, 2003, 2005

Crédit photo Wikipédia – Jibi44